Actualité Actualités

13 novembre : Save the date ! Le 13 novembre le centre hospitalier organise sa 11ème journée de la prévention !

Par l’organisation de la journée de la prévention, il s’agit pour le centre hospitalier d’Arles de situer son action préventive vis-à-vis de son environnement et de répondre aux préoccupations des usagers au-delà de l’offre de soins curative.

C’est parce que l’Hôpital évolue qu’il se projette dans la santé des générations futures et ouvre ses portes à la ville.

Le programme proposera trois thématiques d’actualité qui s’adressent principalement au jeune public des écoles, collèges et lycées (650 élèves, collégiens et lycéens du Pays d’Arles sont attendus sur l’hôpital le 13 novembre) mais également à tous les habitants du Pays d’Arles dont Tarascon et Saint-Martin-de-Crau :

- Ma santé au quotidien (hygiène bucco-dentaire, sommeil, rythme de vie, alimentation, sport…),

- Ma conscience des risques (bruit, tabac, addictions, violences, MST, contraception…),

- Ma vie en société (premiers secours, sécurité routière, citoyenneté…).

 

La journée organisée par la direction des soins qui s’est entourée de nombre

 

2èmes RENCONTRES ARLESIENNES DE PSYCHIATRIE

Parce que le travail en psychiatrie demande un ajustement permanent de la relation aux personnes accueillies, un temps de rencontre entre professionnels afin d’échanger, parler, penser, élaborer, peut permettre d’inventer des modalités thérapeutiques adaptées à chaque patient.

La création d’un évènement pour permettre ce temps de rencontre a vu le jour à partir de réflexions d’un collectif de soignants de l’établissement : les Rencontres Arlésiennes de Psychiatrie (R.A.P).

Cet évènement annuel a pour vocation d’être un lieu de partages, de rencontres, de réflexions et d’être un moyen de renforcer les liens institutionnels par le biais d’un support visuel (film documentaire) suivi d’un débat avec des intervenants extérieurs.

Nous souhaitons ouvrir son accès à tous les professionnels de psychiatrie ou aux personnes portant un intérêt à l’accueil des patients en souffrance psychique, tous métiers confondus.

Ainsi le collectif des RAP, en partenariat avec l’association ENTREGO et le

Centre Hospitalier d’ARLES, vous invite à cette rencontre intitulée :

« Ce qui nous lie, de quels liens l’institution psychiatrique est-elle la fabrique ? »

qui se déroulera :

en SALLE DES CONFERENCES

le mardi 26 juin 2018

De 13h30 à 17h30

ENTREE LIBRE

Franck SEURET (réalisateur du film) et Hervé BOKOBZA (Psychiatre, membre du collectif des 39) seront parmi nous en tant que discutants. Agnès BENEDETTI (psychanalyste, Directrice d’ACPI) conclura la demi-journée. Un groupe de soignants projettera leur création (un objet visuel et sonore) évoquant la question du « lien »

Vous pouvez contacter Franck LABORIE au 04.90.96.47.61 ou 06.11.36.71.18 pour tout renseignement complémentaire.

Le pôle médico-sportif de l'hôpital est sur les rails

pole medico sportif200 professionnels ont été rassemblés à JosephImbert pour une présentation


La première journée "sport santé" du pôle médicosportif du Pays d'Arles a été lancée par Monica Michel, députée de la 16' circonscription des Bouches-du-Rhône et par Laurent Donadille, directeur du centre hospitalier d'Arles. Ce projet est porté par le docteur Rédha Belal, chef du service de chirurgie orthopédique et du plateau technique de rééducation de l'hôpital Joseph Imbert. Cette rencontre a réuni plus de 200 personnes, avec des interventions de haut niveau à destination tant des sportifs que des professionnels de santé médecins et kinésithérapeutes notamment sur la prévention mais aussi le diagnostic, le traitement et la rééducation des traumatismes liés à la pratique du sport.

Un "village" de stands, sportifs (cercle d'escrime du Pays d'Arles notamment) mais aussi de professionnels de la chirurgie orthopédique ou des orthèses* a occupé toute la journée le hall de l'hôpital Joseph Imbert. Jusqu'ici, aucun centre, ni dans le pays d'Arles ni même dans les Bouches-du-Rhône, ne proposait aux très nombreux sportifs, de haut niveau ou amateurs, un accès permanent à une équipe coordonnée en capacité, sur un seul lieu, de répondre d'une part à la prévention des risques liés à la pratique sportive et, d'autre part d'être en capacité de prendre en charge médicochirurgicale l'accidenté du sport, puis, ensuite, sa rééducation et sa "réathlètisation", une étape essentielle pour la plupart d'entre eux. "Le centre hospitalier d'Arles dispose ainsi d'un plateau technique très développé dont une installation de balnéothérapie qui permet notamment une remise en charge précoce des opérés dont le poids est atténué en piscine comme l'avait en son temps démontré Archimède.

Ainsi, aquabike, tapis de marche en piscine ou autres agrès permettentils une réadaptation anticipée et rapide" reconnaissaient avec satisfaction les praticiens du centre hospitalier Les nombreux spécialistes présents lors de cette journée ont enfin mis l'accent sur l'intérêt manifeste des actes interventionnels pratiqués sous échographie: "la précision permet à la fois de soulager la douleur et de réduire rapidement le handicap lié à la lésion" atil été reporté.

Il a été aussi précisé que "ces voies chirurgicales miniinvasives facilitent la rééducation post opératoire sur des articulations particulièrement éprouvées par la pratique sportive (genoux, hanche, épaule, poignet...)..." De son côté, Laurent Donadille a remercié le docteur Rédha Belal pour son engagement institutionnel, en soulignant la difficulté pour un hôpital public d'accompagner ce type de projet. Des subventions ont d'ailleurs été sollicitées auprès des collectivités territoriales. Monica Michel s'est pour sa part réjouie que de tels projets puissent aboutir dans l'intérêt du Pays d'Arles. Tout en s'engageant, avec conviction, à soutenir le développement du pôle

"Une proposition qui donne confiance aux sportifs accidentés"
médicosportif du Pays d'Arles. Une nouvelle proposition médicale de haut niveau qui ne peut que donner confiance aux sportifs arlésiens assurés, en cas d'accident, de trouver rapidement et sur place un traitement d'urgence adapté à leur blessure.

Marlène BOSC


* Une orthèse est un appareillage qui compense une fonction absente ou déficitaire, assiste une structure articulaire ou musculaire, stabilise un segment corporel pendant une phase de réadaptation ou de repos. Elle diffère donc de la prothèse, qui remplace un élément manquant.

Xème journée de Prévention

Xème journée de Prévention du Centre Hospitalier d’Arles le 23 novembre 2017

Le Centre Hospitalier d'Arles s’engage auprès de ses usagers
et organise sa 10ème Journée de la Prévention sur le thème :


« LA SANTE DES JEUNES »


Le 23 novembre 2017 de 9h à 16h – hall de l’hôpital Joseph IMBERT
Le Centre Hospitalier d’Arles organise sa 10ème journée de prévention avec une cible privilégiée : les jeunes à destination desquels 3 orientations seront développées : l’hygiène de vie, la prévention des risques et la citoyenneté.


Plus de 10 classes de collèges et de lycées d’Arles et des environs participeront à cette journée avec leurs enseignants qui l’ont inclue dans leur programme pédagogique.


L’hygiène de vie sera abordée par le canal de 7 thématiques développées par des équipes du centre hospitalier d’Arles :

  • Les mains propres au quotidien (équipe opérationnelle d’hygiène),

  • L’hygiène bucco-dentaire : l’alliée d’une haleine fraîche et l’ennemi des caries (service d’odontologie – Dr Julie DELRIEU),

  • Le sommeil, c’est la santé (consultation sommeil – Dr Karim DEBBAT),

  • L’équilibre alimentaire : Quelle alimentation quand on est ado ? (équipe diététique)

  • Manger – Bouger = préservez votre coeur (équipes d’éducation thérapeutique du patient)

  • A vos basquets, 1… 2… 3… Santé (pôle médico-sportif – Dr Redha BELAL)

  • Un médicament n’est pas un bonbon (équipe pharmaceutique Roselyne CLER, Frédéric LESSELINGUE, Virginie ALARY).


Pour ce qui concerne la prévention des risques, les équipes de l’établissement bénéficieront également de la présence d’ ntervenants extérieurs sur les thèmes :


. Mieux comprendre les addictions (Equipe de liaison et de soins en addictologie du CH Arles – Dr Anne DEBERNARDI, Consultation jeunes consommateurs (CJC), service communal d'hygiène et de santé (SCHS) et Association nationale en Alcoologie et Addictologie (ANPAA))

. «.Du mal être au suicide….» et «.Réseaux sociaux et cyber-harcèlement.» (Equipe du secteur infanto juvénile/Adolescents du CH Arles)

. La sexualité chez les jeunes (équipes de sages-femmes du CH d’Arles)

. Soleil : Ami ou Ennemi ? : Principaux facteurs de risque de cancer de la peau : les surexpositions de l'enfance avant l'âge de 15 ans (service de dermatologie du CH Arles – Dr Sandrine RAPPELLE)

. Vaccination : Se vacciner, c’est se protéger et protéger les autres… Ensemble, réduisons les risques de transmission ! (Médecine du travail du CH Arles – Dr Georges GAROYAN)

. Environnement : Impact sur la santé (Association Santé Environnement France)

. Dépistage du diabète (service diabétologie du CH Arles – Dr Laure ROCHER)

. Dépistage du cancer (La ligue contre le cancer)


Enfin, le thème de la citoyenneté sera abordé sous 4 angles à composantes sanitaires :


Premier secours : « Initiation aux gestes qui sauvent » (équipe AFGSU du CH d’Arles)


Sécurité routière : Prévention routière sur le thème de l'alcool (Association Saint Martinoise de Prévention Routière 13)


Réunis dans une action commune de prévention pour la santé des jeunes, les professionnels de l’établissement ainsi que les nombreux partenaires et associations seront heureux d’accueillir un jeune public, leurs enseignants mais aussi toutes personnes intéressées par les thématiques abordées.


Ces différentes activités donneront lieu à présentations et échanges dans le cadre de stands et d’ateliers.


Une animation dynamique sera assurée par la radio Soleil FM, partenaire de l’évènement


Pour tout renseignement complémentaire,
contacter la Direction du CH d’Arles
(04 90 49 29 01 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Un pôle d'activités et de soins à la maison Jeanne Calment

Réalisé avec le soutien des lions' clubs il est dédié au bien être des seniors

L'établissement d'héberge­ment pour personnes âgées dépendantes (EH­PAD) Jeanne Calment est doté, depuis le 9 mai 2017 d'un Pôle d'activités et de soins adaptés (PASA) de 14 places. Cette struc­ture se situe au l"' étage de la ré­sidence dans des locaux spécia­lement équipés pour donner aux résidents un sentiment de sécurité et de familiarité. Une installation qui a demandé plu­sieurs mois de travaux dont le montant s'élève à 100 000€. 25% a été pris en charge par l'Agence régionale de santé un pôle dactivités et de soins à la maison Jeanne Calment(ARS). 

L'association Pays d'Arles Ca­margue Accueil Alzheimer (PAC2A) - 7 Lions'clubs de la zone 33, présidée pour l'exer­cice en cours par Jean-François Le Poder - a souhaité apporter son aide à la structure en of­frant un chèque de 10 700€ des­tinés à l'équipement d'une salle dédiée à la relaxation et à des activités de stimulations sensorielles multiples et de communication indispen­sables au mieux vivre des rési­dants usagers du pôle.

Le PASA a en effet pour objec­tif essentiel le maintien de l'au­tonomie physique et psychique de chaque résidant dans les actes de la vie courante par la stimulation des fonctions cogni­tives. L'atmosphère conviviale et sereine permet de créer des liens et encourage les relations sociales. Les actions réalisées dans le cadre du PASA re­donnent motivation aux rési­dants et permettent de lutter contre l'isolement et le senti­ment d'inutilité.

Un objectif confirmé par Ca­therine Levraud, médecin coor­donateur des EHPAD du sec­teur, et responsable du Pôle gé­riatrie de l'hôpital Joseph Im­bert. "Depuis l'ouverture on constate déjà un gros change­ment dans l'ensemble de la mai­son. Avec 14 personnes installées à la journée au PASA, cela libère de l'espace dans les es­paces et aux refectoire de l'éta­blissement et, ici, on observe une remobilisation des rési­dants qui se sont inscrits. Ils font à nouveau des choses, ils sont beaucoup moins tistes et se so­c i ab i lisent à nouveau au contact des autres ... " 

La cérémonie de remise du chèque des Lions'clubs de la zone 33 s'est déroulée en pré­sence du maire d'Arles Hervé Schiave tti, président du Conseil de surveillance de l'hô­pital Joseph Imbert; de Laurent Donadille, directeur des Hôpi­taux Portes de Camargue, des représentants du personnel spé­cialisé dans les soins spéci­fiques des personnes âgées dé­pendantes. On notait aussi la présence d'Elisabeth Bayard, présidente régionale de la zone 3 des Lions'clubs. Une plaque rappelant ce don a été apposée au PASA de l'EHPAD Jeanne Calment d'Arles. 

Une offre complétée L'ouverture de ce PASA est le fruit d'une réflexion initiée dès 2012 en lien avec le plan Alzhei­mer prévoyant leur mise en place. Ces pôles font l'objet d'un accompagnement finan­cier de la part de !'ARS, et du CD 13. Les professionnels aides-soignants qui inter­viennent au PASA ont bénéficié d'une formation spécifique d'assistant de soins en géronto­logie (ASG). Cette équipe d'ASG est accompagnée par un méde­cin coordonnateur, w1e psycho­logue et une psychomotri­cienne. Parmi les activités so­ciales et thérapeutiques : ate­liers de cuisine, activités phy­siques, jeux de mémoire, jardi­nage, travaux manuels, musico­thérapie, relaxation psycho-cor­porelle, soins esthétiques, re­pas, art-thérapie, échanges in­tergénérationnels ...

L'ouverture du PASA de l'EH­PAD Jeanne Calment complète l'offre médico-sociale du "Pôle gériatrie" du CH d'Arles en termes de prise en charge des personnes âgées. La filière géria­trique de l'hôpital d'Arles et des hôpitaux "Portes de Camargue" rattachés répond déjà aux be­soins, croissants, des per­sonnes âgées : hospitalisation lors d'un séjour gériatrique le plus court possible en milieu hospitalier, soins de suite géria­triques, équipe mobile de géria­trie, alternatives à l'hospitalisa­tion grâce à un service de soins infirmier à domicile, une équipe spécialisée Alzheimer, un Centre d'accueil de jour Alz­heimer, hébergement en éta­blissement pour personnes âgées dépendantes, consulta­tion de gériatrie, consultation mémoire de proximité labéli­sée, association d'aide aux ai­dants (au 7e étage de l'hôpital Joseph Imbert d'Arles). 

Marlène BOSC

Un pôle d'activités et de soins à la maison Jeanne Calment

Réalisé avec le soutien des lions' clubs il est dédié au bien être des seniors

L'établissement d'héberge­ment pour personnes âgées dépendantes (EH­PAD) Jeanne Calment est doté, depuis le 9 mai 2017 d'un Pôle d'activités et de soins adaptés (PASA) de 14 places. Cette struc­ture se situe au l"' étage de la ré­sidence dans des locaux spécia­lement équipés pour donner aux résidents un sentiment de sécurité et de familiarité. Une installation qui a demandé plu­sieurs mois de travaux dont le montant s'élève à 100 000€. 25% a été pris en charge par l'Agence régionale de santé un pôle dactivités et de soins à la maison Jeanne Calment(ARS). 

L'association Pays d'Arles Ca­margue Accueil Alzheimer (PAC2A) - 7 Lions'clubs de la zone 33, présidée pour l'exer­cice en cours par Jean-François Le Poder - a souhaité apporter son aide à la structure en of­frant un chèque de 10 700€ des­tinés à l'équipement d'une salle dédiée à la relaxation et à des activités de stimulations sensorielles multiples et de communication indispen­sables au mieux vivre des rési­dants usagers du pôle.

Le PASA a en effet pour objec­tif essentiel le maintien de l'au­tonomie physique et psychique de chaque résidant dans les actes de la vie courante par la stimulation des fonctions cogni­tives. L'atmosphère conviviale et sereine permet de créer des liens et encourage les relations sociales. Les actions réalisées dans le cadre du PASA re­donnent motivation aux rési­dants et permettent de lutter contre l'isolement et le senti­ment d'inutilité.

Un objectif confirmé par Ca­therine Levraud, médecin coor­donateur des EHPAD du sec­teur, et responsable du Pôle gé­riatrie de l'hôpital Joseph Im­bert. "Depuis l'ouverture on constate déjà un gros change­ment dans l'ensemble de la mai­son. Avec 14 personnes installées à la journée au PASA, cela libère de l'espace dans les es­paces et aux refectoire de l'éta­blissement et, ici, on observe une remobilisation des rési­dants qui se sont inscrits. Ils font à nouveau des choses, ils sont beaucoup moins tistes et se so­c i ab i lisent à nouveau au contact des autres ... " 

La cérémonie de remise du chèque des Lions'clubs de la zone 33 s'est déroulée en pré­sence du maire d'Arles Hervé Schiave tti, président du Conseil de surveillance de l'hô­pital Joseph Imbert; de Laurent Donadille, directeur des Hôpi­taux Portes de Camargue, des représentants du personnel spé­cialisé dans les soins spéci­fiques des personnes âgées dé­pendantes. On notait aussi la présence d'Elisabeth Bayard, présidente régionale de la zone 3 des Lions'clubs. Une plaque rappelant ce don a été apposée au PASA de l'EHPAD Jeanne Calment d'Arles. 

Une offre complétée L'ouverture de ce PASA est le fruit d'une réflexion initiée dès 2012 en lien avec le plan Alzhei­mer prévoyant leur mise en place. Ces pôles font l'objet d'un accompagnement finan­cier de la part de !'ARS, et du CD 13. Les professionnels aides-soignants qui inter­viennent au PASA ont bénéficié d'une formation spécifique d'assistant de soins en géronto­logie (ASG). Cette équipe d'ASG est accompagnée par un méde­cin coordonnateur, w1e psycho­logue et une psychomotri­cienne. Parmi les activités so­ciales et thérapeutiques : ate­liers de cuisine, activités phy­siques, jeux de mémoire, jardi­nage, travaux manuels, musico­thérapie, relaxation psycho-cor­porelle, soins esthétiques, re­pas, art-thérapie, échanges in­tergénérationnels ...

L'ouverture du PASA de l'EH­PAD Jeanne Calment complète l'offre médico-sociale du "Pôle gériatrie" du CH d'Arles en termes de prise en charge des personnes âgées. La filière géria­trique de l'hôpital d'Arles et des hôpitaux "Portes de Camargue" rattachés répond déjà aux be­soins, croissants, des per­sonnes âgées : hospitalisation lors d'un séjour gériatrique le plus court possible en milieu hospitalier, soins de suite géria­triques, équipe mobile de géria­trie, alternatives à l'hospitalisa­tion grâce à un service de soins infirmier à domicile, une équipe spécialisée Alzheimer, un Centre d'accueil de jour Alz­heimer, hébergement en éta­blissement pour personnes âgées dépendantes, consulta­tion de gériatrie, consultation mémoire de proximité labéli­sée, association d'aide aux ai­dants (au 7e étage de l'hôpital Joseph Imbert d'Arles). 

Marlène BOSC

jeudi 12 décembre 2019

Actualités

Actualités IFSI

Informations

  • Téléphone >

    Standard : 04 90 49 29 29
    SAMU : 15
    SSIAD : 04 90 49 46 30
    EHPAD du Lac : 04 90 49 29 49
    EHPAD Calment : 04 90 93 85 55
    CAMSP : 04 90 49 46 51
    CMP adultes : 04 90 96 38 19
    CMP infanto : 04 90 96 72 06
  • Adresse >

    Centre hospitalier d'Arles
    Hopital Joseph Imbert
    Quartier Fourchon
    BP 80195
    13637 Arles Cedex
  • Données GPS >

    Latitude : 43.657617
    Longitude: 4.633443
  • 1

Consultations Publiques